Même les fromages traditionnels sont remis au goût du jour

Le segment du "hors plateau" se développe tellement vite que même les fromages traditionnels essayent d'en profiter. "Nous avons remarqué que certains consommateurs utilisaient du Caprice des Dieux à la place du jambon dans leur salade" témoigne par exemple Hervé Béthoux.

Une tendance fortement encouragée par les marques, grâce à des petits "trucs". Bel a ainsi relancé son classique Port Salut avec un format en bûchette, plus facile à découper en rondelles. Et pour donner un coup de jeune à sa cancoillotte, Lactalis l'a dotée d'un nouveau packaging micro-ondable;

Le bon vieux fromage en meule n'est cependant pas prêt de disparaître. Car 16,5% seulement des achats de fromage ont lieu en grande distribution. "Le fromage est ancré dans la culture française" ajoute Hervé Béthoux. D'ailleurs, le groupe assure que tous les lancements n'ont en rien diminué les ventes des produits originaux.

Seul créneau où le fromage aura du mal à se faire une place : le petit-déjeuner, traditionnellement sucré pour les Français.

Suggestions de contenus