Croissance, les années fastes sont loin

Les années fastes, qui voyaient la croissance américaine dépasser durablement les 4%, semblent un lointain souvenir. Depuis l'année noire de 2001, le pays de George Bush n'a vraiment redressé la tête que deux ans, en 2004 et 2005, avec une croissance de 3,6% et de 3,1%. 2007 et sa crise des subprimes affiche une performance très moyenne de 2,2% et l'année 2008 ne s'annonce pas mieux, bien au contraire avec l'épée de Damoclès de la récession. Au premier trimestre, la croissance s'est établie à 0,6%, soit le même taux qu'au trimestre précédent.

Suggestions de contenus