Même les villes s'endettent

Les agglomérations américaines n'échappent pas à la règle. Comme les entreprises et les ménages, les villes US ont vu leur endettement s'envoler ces dernières années : +86,6% entre 1998 et 2007 pour atteindre les 2.618 milliards de dollars. Une hausse qui s'explique notamment par un départ progressif des classes moyennes des centres urbains, abaissant le revenu fiscal de ces dernières.

Suggestions de contenus