Ils ont créé leur entreprise en Inde Daniel Dubosclard importe du fromage français

 

daniel dubosclard a lancé 'fresh food' pour faire découvrir le fromage français
Daniel Dubosclard a lancé "Fresh Food" pour faire découvrir le fromage français aux Indiens. © Daniel Dubosclard

 

A l'heure ou certains songent à leur retraite, Daniel Dubosclard a fait le grand saut : à 58 ans, il a vendu sa maison et tout quitté pour s'installer en Inde avec sa femme. Auparavant, pendant 15 ans, il a vendu du fromage sur les marchés de la région parisienne. C'est sa femme, Monique, qui l'a poussé à partir. "Au départ nous voulions ouvrir une chambre d'hôtes, explique Daniel. Mais des restaurateurs des grands hôtels de luxe de Bangalore m'ont dit qu'ils aimeraient bien du fromage français pour leurs clients".

Du coup, il se lance dans l'importation. "Le fromage est conditionné à Rungis dans des cartons réfrigérés et expédié en avion. Un procédé permet de garder la température pendant 72 heures", explique Daniel. Seulement voilà : la logistique fait gravement défaut. "Je viens de perdre une palette de fromage d'une valeur de 4 900 euros, déplore Daniel. Elle est restée bloquée une semaine à l'aéroport".

Deuxième embûche : le montant exorbitant des taxes douanières. Il faut ainsi payer 40% de taxes pour le fromage. "L'Inde veut s'ouvrir au monde, mais elle applique toujours des règles protectrices très sévères", s'énerve Daniel. Du coup, son fromage, vendu aux restaurateurs et dans les supermarchés Spar, est en moyenne 33% plus cher qu'en France. Un prix qui intègre également les "backchichs", sur lesquels Daniel préfère rester discret.

Daniel Dubosclard a déjà perdu 50 000 euros dans son affaire, mais il y a de nouvelles pistes de développement. Il va par exemple créer un club payant "Vin et fromage" avec l'Alliance française et des "Cheese-partys" à domicile pour les expatriés. Il mise aussi sur les dégustations en magasins pour faire connaître ses produits. "L'idéal serait d'ouvrir une vraie boutique, reconnaît Daniel. Mais il faudrait payer 10 mois de loyer en avance, soit près de 50 000 euros, et pour l'instant je n'en n'ai pas les moyens".