Les malades paients les franchises médicales à la place de la Sécu

Depuis le 1er janvier 2008, l'assurance-maladie a revu ses remboursements à la baisse avec l'instauration des franchises médicales. En clair, les assurés sociaux doivent sortir de leur poche 50 centimes par boîte de médicaments et par acte paramédical, ainsi que 2 euros par transport. Cependant, ce montant ne peut dépasser 50 euros par an et par assuré. Particulièrement impopulaire, cette mesure a permis, selon la Caisse nationale d'assurance maladie, de faire baisser les dépenses de médicaments au premier semestre.

Suggestions de contenus