Les carburants bon marché feront baisser le prix des transports

La conséquence la plus visible de la baisse des cours de l'or noir se remarque dans les stations-service. Alors que le litre de gazole avait dépassé 1,45 euro en mai 2008, il s'affichait en moyenne en fin d'année à 96 centimes selon l'Union française des industries pétrolières. Les automobilistes, dont le budget carburant s'est fortement alourdi quand les cours du pétrole augmentaient, vont donc retrouver un peu de pouvoir d'achat grâce au prix du baril qui devrait rester bas pour 2009.

Si les prix à la pompe sont en baisse, certains transporteurs aériens comme Air France traînent des pieds pour réviser les surcharges carburants, instituées lors de la flambée des cours. Cependant, cette situation devrait évoluer et les tarifs des voyages en avions devraient donc baisser cette année.

 

Suggestions de contenus