En 2008, Pat Russo quitte Alcatel Lucent exsangue avec un pactole

Les syndicats d'Alcatel-Lucent étaient vent debout contre les indemnités de départ de leurs dirigeants, dont Patricia Russo. Selon eux, ces parachutes dorés "ne font qu'aggraver la situation financière de l'entreprise." Il faut dire que le groupe accumule les pertes. Surtout, l'annonce des 6 millions d'euros touchés par la directrice générale provoque la colère des salariés qui subissent un plan d'économie qui se traduit par 12 500 licenciements.

Alors que son départ et celui de Serge Tchuruk avaient été annoncés en juillet 2009, Patricia Russo quitte effectivement son poste en septembre. Si sa démission avait été eu lieu quatre mois plus tard, elle aurait été soumise à des conditions de performance. Le contrat de travail de son successeur, Ben Verwaayen, ne prévoit aucun parachute doré.

Suggestions de contenus