Ces entreprises qui ont quitté la bourse MACC : éviter une dispersion des parts familiales

macc s'est retiré de la bourse le 26 septembre 2006.
MACC s'est retiré de la bourse le 26 septembre 2006. © MACC

MACC, petite entreprise de Châtellerault qui conçoit du matériel destiné aux artisans (escabeaux, établis, diables...), était présente en bourse depuis 1984 avant son retrait le 26 septembre 2006.

"A l'époque, l'introduction en bourse a permis à mon père d'assurer la succession de l'entreprise et de lever un peu d'argent pour améliorer sa retraite", sourit Jean-François Lavrard, le président du directoire de Macc. Les deux familles fondatrices avaient déjà procédé à un premier rachat d'actions en 2003 pour détenir près de 95% du capital.

Paradoxe, c'est également pour une question de succession que les deux familles ont décidé de se retirer de la cote. "De 8 actionnaires, on allait passer à 33 avec la troisième génération", explique Jean-François Lavrard. "Une sortie de la bourse était le moyen le plus sûr de s'assurer qu'aucun des membres de la famille ne vende ses parts à un tiers". De plus, les activités de l'entreprise nécessitaient peu d'investissement. "En 12 ans, nous n'avons jamais fait appel au marché pour lever des capitaux", note Jean-François Lavrard.

 

Introduction en Bourse / Petite entreprise