Les entreprises qui résistent à la crise Emirates survole les turbulences du transport aérien

un a380 d'emirates.
Un A380 d'Emirates. © Emirates

Les compagnies aériennes peinent à remplir leurs avions. Pour le cinquième mois consécutif, le trafic de passagers a chuté en janvier 2009. La baisse atteint 5,6% par rapport à janvier 2008. Ce déclin affecte toutes les régions du monde ... sauf le Moyen-Orient, qui affiche une croissance de 3,1% sur un an. Du coup, la première compagnie du monde arabe semble défier le violent trou d'air qui secoue le secteur.

Emirates affiche ainsi un optimisme à toutes épreuves. Alors que tous les grands transporteurs aériens revoient leur offre à la baisse, la compagnie de Dubaï prévoit d'augmenter ces capacités de 14% en 2009. Certes, les bénéfices de la compagnie ont été affectés par la flambée du prix du pétrole mais Emirates ne tombe pas dans le rouge, alors que le secteur a perdu 8 milliards de dollars en 2008. Une flotte relativement jeune, une situation financière saine et l'absence de taxe à Dubaï lui permet d'augmenter ses parts de marché et de s'implanter sur les destinations abandonnées par les compagnies européennes.

Dubai