Les entreprises qui résistent à la crise Pour Lego, le succès est un jeu d'entant

des briques de lego.
Des briques de Lego. © The Lego Group

Elle est septuagénaire, mais elle affiche une forme étincelante. La firme danoise Lego a vu, en 2008, ses ventes grimper de 18,7%. Quant aux bénéfices, ils ont carrément bondi de 31,5% sur un an. Des chiffres qualifiés par le patron du groupe "d'extraordinairement bons", même s'ils sont en partie liés à la délocalisation de la production vers l'Europe de l'Est et l'Amérique Latine.

Pourtant, le secteur des jeux et jouets traverse lui aussi avec quelques difficultés cette période de crise, qui s'ajoute à la concurrence croissante des jeux vidéo. Selon NPD Group, ce marché est en baisse de 1% en 2008 en France, et même de 2% sur la période de fin d'année. Lego n'a semble-t-il pas souffert de ce ralentissement : ses ventes de Noël ont été dopées par les petits personnages Indiana Jones ou Star Wars.

Concurrence