Jean-Paul Delevoye (Médiateur de la République) "Aujourd'hui, on ne recense que les mauvais payeurs"

Le Médiateur de la République explique l'avantage d'un fichier dans lesquels tous les crédits d'un particulier figurent. Il cite l'exemple de la Belgique qui a mis en place ce qu'il appelle un fichier positif que les banquiers doivent consulter. Aujourd'hui, en France, il existe bien un fichier, mais il ne renseigne que les incidents de paiement, et encore les prêteurs ne le consultent que rarement. Il plaide donc pour un renforcement du fichier existant.