Hawaï : derrière le paradis, l'enfer

Le projet du gouverneur d'Hawaï visant à acheter des allers simples pour le continent américain à tous les sans-abris de son état était la dernière proposition d'une série de mesures promulguées dans le but de juguler le problème massif des sans-abris de l'Etat d'Aloha. De bas salaires, associés à des loyers élevés ont contribué à donner à Hawaï la troisième plus grande communauté de sans-abri du pays. Plus de 7 500 personnes vivent dans les rues et sur les plages d'Oahu, mais une grande partie d'entre eux sont nés sur l'archipel et ne le quitteraient pour rien au monde. Les communautés autochtones d'Hawaï sont souvent les plus pauvres et vivent non loin de sites d'enfouissement de déchets toxiques, de laboratoires de recherche chimique et de champs où l'on teste des pesticides. Waianae est plus grande communauté d'autochtones d'Oahu et compte plus de sans-abris que n'importe quel endroit de l'île. Nous avons rendu visite aux Waianae en juillet et a fait le tour du plus grand village de tentes de cette communauté.
©  Robert Johnson/Business Insider

Suggestions de contenus