L'appétit de Michel Landel supérieur à la croissance du groupe

michel landel, directeur général de sodexo.
Michel Landel, directeur général de Sodexo. © Sodexo

Après Maurice Lévy, de Publicis, Michel Landel dispose du plus gros salaire des entreprises du SBF 120 ne figurant pas dans la Cac 40. Pour le compte de l'exercice 2007-2008,le patron de Sodexo a perçu une rémunération supérieure à 2,6 millions d'euros. En 2006-2007, elle ne dépassait pas 2,1 millions. Son salaire fixe a légèrement augmenté, mais c'est surtout sa part variable qui bondit : +41% entre les deux exercices.

Entre 2006-2007 et 2007-2008, le chiffre d'affaires du groupe ne s'est pas envolé. En données publiées, il n'augmente que de 1,7% et se fixe à 13,6 milliards d'euros. Cependant, la croissance interne atteint 7,7% et même 18,1% pour l'activité chèques et cartes de services.

Le résultat net grimpe pour sa part beaucoup plus vite. En atteignant 376 millions d'euros, il croît de 8,4% sur un an. Mieux, hors effet de change, sa croissance dépasse 16%.

Suggestions de contenus