Simon Azoulay, une augmentation exceptionnelle pour de bons résultats

simon azoulay, pdg de alten
Simon Azoulay, PDG de Alten © Alten

Avec un salaire qui a plus que doublé entre 2007 et 2008, le patron d'Alten Simon Azoulay s'octroie la plus belle progression parmi les patrons du SBF. Pourtant, son salaire reste modeste : 259 000 € de rémunération annuelle. Car contrairement à l'exercice 207, Simon Azoulay a bénéficié du versement de 150 000 euros de jetons de présence en 2008.

Mais l'activité du groupe de conseil et d'ingénierie affiche lui aussi une belle progression. Entre 2007 et 2008, son chiffre d'affaires est passé de 701 à 846 millions d'euros. Mais l'avenir reste incertain en raison des difficultés actuelles du secteur automobile qui génère 20% du chiffre d'affaires d'Alten.

En atteignant 54,5 millions d'euros en 2008, le résultat net d'Alten fait lui aussi un bon impressionnant. En 2007, il plafonnait à 42,9 millions en 2007. Un an plus tard, il atteint 54,5 millions d'euros.

Suggestions de contenus