Enrico Mattei, le patron d'ENI, meurt dans un crash

Au lendemain de la seconde guerre mondiale, Enrico Mattei est mandaté par le gouvernement italien pour liquider Agip, le microscopique pétrolier national. Mais l'opportuniste homme d'affaires réussit à le convaincre du contraire pour bâtir un géant énergétique. Ce sera ENI. Mattei empiète sur les plates-bandes des majors anglo-saxonnes et françaises quitte à soutenir des causes capables de rebattre les cartes. ENI aurait ainsi financé le FLN pendant la guerre d'Algérie. Charismatique et très apprécié des Italiens, c'est la stupeur quand ils apprennent le crash de son avion d'affaires à l'approche de l'aéroport de Milan, le 27 octobre 1962. Une rumeur enfle. Et si la tempête n'était pas la seule cause de la fin tragique de cet homme qui en sait trop sur la classe politique et qui agace les grands pétroliers ?

Suggestions de contenus