Des grands crus à petits prix

-41% pour le château Angelus. -45% pour le château Latour. Dans le monde feutré des châteaux du Bordelais, les récentes annonces font grand bruit. Les vins en primeur 2008 -ceux qui sont récoltés mais pas encore commercialisés- sont touchés par la crise.

Cependant, les vins en primeur ne sont pas l'objet de cours, comme la bourse. Les négociations se font avec chaque producteur. Difficile donc d'établir une tendance définitive. Mais les quelques baisses massives déjà annoncée laissent entrevoir un net dégonflement de la bulle. Ce qui peut permettre aux amateurs de réaliser de belles affaires, d'autant plus que le millésime 2008 s'annonce prometteur.

Suggestions de contenus