Le chef de projet smart city en France ? Un homme, ingénieur, issu du privé

Le chef de projet smart city en France ? Un homme, ingénieur, issu du privé Le JDN a analysé les profils des chefs de projet smart city de 20 villes intelligentes de l'Hexagone. Découvrez leur profil en infographie.

Qui sont les chefs de projet smart city ? Pour le découvrir, le JDN analysé les profils LinkedIn de ceux qui occupent ce poste dans 20 villes et métropoles françaises. Ils ont des parcours et expériences variées, à l'image de ce métier encore jeune et qui requiert à la fois des compétences techniques, managériales et économiques. Des tendances claires se dégagent cependant.

Premier constat : il s'agit d'un métier d'hommes, avec seulement 30% de femmes en charge de la politique smart city d'une collectivité. En termes de domaines de compétences, les diplômes d'informatique sont les plus fréquents (6 chefs de projet sur 20), suivis par l'urbanisme et l'aménagement du territoire (4 sur 20) ainsi que l'économie et la finance (4 sur 20). Ils sont également 4 sur 20 à compléter leur domaine d'expertise par une formation à l'administration ou au management.

Côté métier, les ingénieurs dominent : plus d'un chef de projet smart city sur deux est ingénieur, la plupart dans l'informatique, mais aussi dans le BTP ou l'aéronautique. Conséquence de ces profils , il ne s'agit pas d'un job de fonctionnaires pur jus : 70% des chefs de projets smart city ont déjà occupé un emploi dans le privé.

Et aussi

Annonces Google