"Il faut un grand plan pour l'automobile"

Face à la crise économique, plusieurs usines automobiles ont placé leurs ouvriers en chômage partiel. Faut-il interdire le chômage partiel ou insiter les Assedic à mieux l'indemnier ? Pour Pierre Moscovici, la réponse est ailleurs : il faut, selon lui, soutenir ce secteur comme l'ont été les banques. "On ne peut pas accepter que le secteur automobile reste durablement dans la difficulté".