Usine Arkéma : "Nous demandons à Estrosi de venir"

Fragilisée par la crise économique, l'usine de chimie Arkema à Saint-Auban, dans les Alpes de Haute Provence, est menacée. Pourtant, le ministre de l'Industrie, très présent dans les autres usines menacées, n'est pas encore venu soutenir les salariés. Jean-Louis Bianco, président du Conseil général, explique avoir demandé "une fois, cinq fois, dix fois, par oral et par écrit, par médias interposés" à Christian Estrosi de s'emparer du dossier. Mais pour l'instant, celui-ci n'est pas venu sur place, n'ayant reçu à Paris que des élus UMP. "Je m'en étonne car le climat social se détériore", ajoute Jean-Louis Bianco.