Désirs d'avenir : "Bientôt un nouveau site web"

Fin septembre, la mise en ligne de la nouvelle version du site web Désirs d'Avenir de Ségolène Royal a été ponctuée de commentaires négatifs et de railleries sur le Web. "Je me suis d'abord exprimé avec retenue", déclare Jean-Louis Bianco. Ensuite, le député PS proche de Ségolène Royal reconnaît avoir ajouté à la télévision : "Ce site est nul à chier". "Pour que les choses soit claires, j'ai utilisé cette expression assez rare dans ma bouche." Il estime par ailleurs que Ségolène Royal a "écouté les critiques" : "Il y a un travail qui se fait avec une vingtaine de bénévoles pour proposer un nouveau site".