Maires : "Nicolas Sarkozy aurait pu venir au congrès"

Pour Jean-Pierre Chevènement, le président de la République "aurait pu venir au congrès des maires de France. Le sénateur rappelle en effet que le chef de l'Etat était présent au Stade de France pour le match de football France-Irlande, la veille de la fermeture du congrès. "Le congrès durait jusqu'au lendemain [...] Il a craint une bronca", explique-t-il. "Il a préféré inviter - à l'Elysée - un certain nombre de maires de droite à qui il a tenu un discours de campagne électorale pour les régionales". Quant à la réforme des échelons administratifs, le sénateur la juge inutile. Selon lui, les trois niveaux territoriaux, "la commune, le département et la région", sont clairs et indispensables. Quant à la communauté de commune, elle "n'est pas une collectivité locale".