Grippe A : "On fait peur aux gens"

Pour Jean-Pierre Chevènement, l'inquiétude des Français au sujet des risques du vaccin anti grippe A est "un signe de bonne santé". Il "félicite tous ses compatriotes de ne pas céder à toutes les campagnes d'alarmisme, de terreur, de catastrophisme". Il s'amuse de l'entrée dans la Constitution du principe de précaution "alors qu'il n'a rien de scientifique". "On fait peur aux gens à tout propos". Lui qui dit avoir "oublié" cette année de se faire vacciner contre la grippe ordinaire, ironise en déclarant qu'il ne se fera vacciner "ni contre la grippe A ni contre la grippe B".