Candidate voilée : "Une double instrumentalisation"

Cécile Duflot, secrétaire nationale des Verts, voit dans l'annonce d'une candidate voilée aux régionales, sur les listes du NPA, une "double instrumentalisation".  De la part de la droite, qui dénonce "un pur scandale" comme du NPA qui a dit "on ne l'a pas choisie pour ça mais c'était quand même un élément intéressant ". Et de rapporter que la candidate UMP aux élections municipales partielles d'Aix-en-Provence portait une "croix catholique qui devait faire environ dix centimètres de long et [cela] n'a affolé personne". Cécile Duflot, qui refuse les positions extrêmement tranchées sur le sujet, se dit favorable à la lutte contre "tous les intégrismes" et contre "l'utilisation notamment masculine de la religion pour oppresser les femmes".