"Les écologistes ne sont pas contre l'avion"

En décembre 2009 et en janvier 2010, deux voyages de Cécile Duflot, l'un à Copenhague et l'autre aux îles Maldives, ont fait polémique. Certains lui reprochant de se déplacer en avion. "Je ne suis pas pour la transparence totale", estime la patronne des Verts qui n'a pas apprécié le fait de rendre public ses vacances aux Maldives car "c'est quelque chose d'éminement privé". Pour le sommet international sur le climat à Copenhague, elle assure avoir été "la seule femme politique à y être allé en train". Et si elle concède qu'être "revenue en avion" peut choquer, elle estime que cette solution n'avait rien de secrète et avait été rendue publique bien avant le voyage. En conclusion, elle développe : "Les écologistes ne sont pas contre l'avion. Il faut faire évoluer le secteur aérien et y avoir recours que lorsqu'on ne peut pas faire autrement. On est pas des intégristes".