Taxe carbone : "Plutôt une contribution climat énergie"

Selon Cécile Duflot, la taxe carbone idéale n'est pas celle "préparée par le gouvernement" car "elle exonère toutes les entreprises et particulièrement les plus polluantes", ce qui lui a valu d'ailleurs d'être retoquée par le Conseil constitutionnel. La tête de liste écologiste défend à la fois une taxe sur le CO² mais aussi la lutte "contre le dérèglement climatique" et le "renchérissement du coût de l'énergie". La taxe carbone idéale serait "une contribution climat énergie" qui financerait, par exemple, "une meilleure isolation des bâtiments", "des nouveaux modes de chauffage" et aiderait les structures "qui vont réaliser ses travaux plutôt que d'aller chercher ces entreprises "ailleurs".