Crise au PSG : "Ca me désole !"

"C'est horrible." Jean-Paul Huchon sourit quand on évoque le sort du Paris-Saint-Germain, dans les bas fonds du championnat de France de football. Mais il se prête très vite au jeu de l'analyse. "Ca me désole qu'une capitale comme Paris n'ait pas de club vraiment magnifique" comme d'autres grandes villes d'Europe. "Je me suis préoccupé de faciliter l'accession d'un certain nombre de clubs, comme le Paris FC ou le Red Star. Il faut aussi un club à l'est", souligne le patron de l'Ile-de-France. Mais ce dernier réaffirme son soutien eu PSG : "Mon club, ma région". La cause du marasme sportif ? Une certaine "peopolisation" selon lui. "Ce n'est pas vraiment qu'il y a trop d'argent, mais il y a eu une valse d'entraineurs qui a été excessive". Et de prôner pour le club "stabilité du capital, stabilité du président, stabilité de l'entraineur et une certaine stabilité des joueurs".