Déficits : "Que faut-il encore privatiser ?"

"En France, je trouve que les dépenses publiques de l'Etat sont insuffisantes", commence Marie-George Buffet quand on évoque avec elle la question des déficits et le cas grec. Pour elle, en France, en Grèce, comme en Europe, "la question est d'abord celle des rentrées d'argent". Sur la Grèce, la secrétaire nationale du PC estime notamment que la BCE devrait intervenir. Et d'ajouter que celle-ci a "bien été capable de venir au secours des banques aux quatre coins de l'Europe". Face à la dette publique française enfin, l'ancienne ministre de Jospin questionne, agacée : "Que faut-il encore privatiser ?"