"Chirac était traumatisé par l'épisode du mulot"

"A un moment donné de ma carrière, je m'occupais du droit de l'Internet", rappelle Valérie Pécresse quand il s'agit de revenir sur ses débuts en politique et sur une belle anecdote. C'est en 1998 qu'elle a franchi le pas : "Une mission interministérielle sur Internet allait être créée sous la responsabilité de Lionel Jospin et Jacques Chirac cherchait un conseiller pour la société de l'information. Il était traumatisé à l'époque par l'épisode du 'mulot'. J'ai reçu les deux propositions d'emploi au même moment car je n'étais pas encore marquée politiquement". Et le choix n'aura pas été trop difficile pour la future ministre qui rappelle : "Ma famille était une famille gaulliste sociale très engagée dans la résistance".