Madworld : l'ovni de la Wii MadWorld : un coup de coeur

parfois on démembre un peu trop
Parfois on démembre un peu trop © Sega

Univers décapant et décalé et prise en main admirable font de ce titre un grand jeu. Mais c'est un peu plus que cela, puisque ce titre ne peut laisser un joueur indifférent. Bien loin de la provocation facile, le jeu choque néanmoins tout en demeurant parfaitement amusant. Le rythme est très soutenu, la rejouabilité bonne puisqu'on découvre tout le temps de nouveaux recoins où électrifier ses adversaires et que l'appât du plus haut score fonctionne très bien. Les environnements sont tout bonnement exemplaires, variés, toujours très amusants et truffés de pièges mortels : une gare, un quartier asiatique ou un magnifique château hanté. Félicitations aux level-designers qui ont réussi à peaufiner des niveaux aussi riches, sur plusieurs étages, avec des décors aussi somptueux. 

La durée de vie du titre peut être critiquable. Encore que... Certes, on peut, en une demi-douzaine d'heure, traverser les niveaux de bout en bout. Mais alors on passerait à côté de bien bien des finesses et de scores à exploser. Bémol aussi pour le mode deux joueurs, qui se contente de mini-jeux.  

Ainsi donc MadWorld n'est pas parfait. Il mérite néanmoins, selon nous, la note maximum, puisqu'il constitue une réelle innovation, c'est un véritable ovni. Un gameplay inventif et réussi, le meilleur dans le genre du Beat Them All, et surtout un univers adulte, sombre, décalé, et pourtant étrangement magnifique, du haut de ses trois couleurs. Alors merci aux développeurs, Platinium Games, mais merci également à Sega d'avoir produit un jeu aussi risqué. D'autant plus sur la Wii, habituellement réservée aux titres plus familiaux.