Microsoft laisserait libre le choix du navigateur

 

Le monopole de IE quasi-fini ? C'est en effet ce que l'on pourrait penser à la lecture de la proposition de Microsoft. L'entreprise avait déjà été condamnée sévèrement par Bruxelles, du fait la présence par défaut d'Internet Explorer dans Windows. Après avoir annoncé la suppression simple d'IE dans le prochain 7, Microsoft propose dorénavant de laisser à l'utilisateur le choix entre les principaux navigateurs (IE, Firefox, Chrome, Opéra et Safari). Et nous nous en réjouissons, d'autant plus que selon un récent sondage effectué sur l'Internaute high-tech, c'est l'option préférée par 48 % des votants. Il ne nous reste plus qu'à attendre la décision de Bruxelles.
Anecdote amusante : Opéra a exprimé le souhait de voir la même chose se produire sur OS X, le système d'exploitation d'Apple.

Windows / Systèmes d'exploitation

Annonces Google