Les nouvelles gammes de téléviseurs Les téléviseurs par taille et par prix

Un téléviseur sur trois vendu dans le monde est un 32 pouces (81 cm), autour de 500 euros. Il était ainsi totalement logique qu'on s'attache tout particulièrement aux nouveaux modèles.  

Le paysage évolue, mais n'est pas tout chamboulé. Ainsi plutôt que de radicalement baisser leurs prix, les constructeurs ont préféré monter un cran en gamme. Les 32 pouces sont donc de plus en plus souvent Full HD (1080p) alors que l'an passé ils étaient majoritairement en 720p.  

Selon nous, quatre produits se distinguent, du moins cher au plus onéreux.

le 32lh3000
Le 32LH3000 © LG

Sous la barre des 500 euros, on trouve LG et le 32LH3000. Doté du label HDTV 1080p (dalle full HD et Tuner TNT HD), on n'aurait espéré trouver un téléviseur aussi complet à 469 euros il y a quelques mois. 

 Fiche technique

 Meilleur prix 

 

 

 

le le32b551
Le LE32B551 © Samsung

Autour de 500 euros, nous trouvons le milieu de gamme de Toshiba et Samsung, respectivement les 32RV625 et LE32B551, tous les deux également HDTV 1080p. Le modèle de Samsung est un peu plus cher, a un design plus attrayant et dispose de l'option Anynet, qui permet de contrôler tous les périphériques compatibles d'une seule télécommande. Le téléviseur de Toshiba bénéficie à contrario de couleurs plus naturelles et d'une connectique plus fournie (s-video notemment).  

 Fiche technique du Toshiba 32RV625 et son meilleur prix 

 Fiche technique du Samsung LE32B551 et son meilleur prix 

 

Enfin bien plus cher, 700 euros certes, mais d'une impressionnante qualité, on retrouve le très séduisant Sony Bravia KDLE5500. Quitte à perdre un peu de part de marché, le constructeur préfère persister dans des téléviseurs chers, mais sans consession. En plus d'être HDTV 1080p, ce modèle bénéficie d'une technologie 100 Hz et d'une connexion Internet, pour divers widgets : flux RSS, horloge, calendrier...

Fiche technique  

 

Meilleur prix 

 
toujours très classe ce design du kdl-e5500
Toujours très classe ce design du KDL-E5500 © Sony