Rama Yade Les sondages, c'est un peu flippant !

Pour Rama Yade, la popularité est "une photographie de l'opinion à un moment donné". "Ca vous arrive comme ça", précise la ministre qui ne fait pas des sondages une stratégie. "J'en suis très reconnaissante aux Français", précise-t-elle. "J'avais sous-estimé ça. Ca me touche beaucoup", admet-elle ensuite, avouant que "c'est un peu flippant, ça change tout le temps les sondages". Elle estime donc que sa popularité ne la rend pas "intouchable" à son poste. Revenant sur la polémique avec Bernard Kouchner elle conclut :  "de toute façon, ce sont le Président et le Premier ministre qui décident".