Le client versatile

Le client versatile ne sait jamais ce qu'il veut. Son indécision peut non seulement vous faire perdre pas mal de temps mais aussi vous coûter très cher. Georges Chetochine propose ainsi de "ne pas lui donner un seul projet qu'il va modifier. Il vaut mieux lui donner deux propositions et l'enjoindre à se décider."

Il est aussi très important, afin de freiner ses ardeurs, d'imposer des quotas de modifications au delà desquels il devra payer plus. C'est une étape assez délicate à gérer lors de la constitution devis mais qui n'en reste pas moins un excellent moyen de se prémunir face à ce genre de profil.

 

 

Suggestions de contenus