Ne pas s'auto-censurer

"Les gens qui obtiennent ce qu'ils veulent sont ceux qui en font la demande", résume Monique de Kermadec. Il ne faut avoir peur ni de demander, ni de se ridiculiser, ni de recevoir une réponse négative. "Ceux qui ne demandent pas se disent 'non' sans s'en rendre compte", précise la psychologue.

Attention, si on a le droit de demander quelque chose qui nous paraît important ou mérité, il faut aussi garder à l'esprit que la personne en face ne vous l'accordera pas forcément. Prenez ceci comme un jeu où les règles précisent que votre interlocuteur a toute possibilité de refuser votre demande, de la reporter ou de vous faire une contre-proposition. Ceci permet de se dégager de ses inhibitions.

"Assurez-vous que votre demande ne devienne pas une exigence", rappelle Isabelle Harlé, coach et associée d'Acteüs. Car aucun supérieur n'aime se voir contrecarré dans son autorité. Refus assuré !

Suggestions de contenus