Data protection officer : le gardien des données

Le RGPD impose le recrutement de DPO dans de nombreuses entreprises d’ici mai 2018. © Jakub Jirsak - 123RF
Le 26 avril 2016, le Parlement européen a publié un règlement sur la protection sur les données personnelles, le fameux RGPD. Celui-ci rend obligatoire le poste de data protection officer (DPO) dans toutes les entreprises qui doivent traiter à grande échelle des données personnelles d'ici le 25 mai 2018. Seul hic, ce poste n'existe pas encore. Deuxième problème, il s'agit d'un métier qui demande polyvalence et qualification. Le DPO doit posséder une grosse culture juridique mais aussi des compétences en cybersécurité. Ce poste n'est pas encore institué. Il n'existe donc pas de grille de salaire. Mais au vu des responsabilités et de l'état du marché du travail, on peut affirmer qu'il s'agit d'un métier peu connu qui paiera bien.
 
Suggestions de contenus