8 mensonges sur les présentations à l'oral

En matière de présentation orale, certaines idées reçues ont la dent dure. Voici les plus persistantes. Parvenir à les surmonter vous permettra de faire vivre une belle histoire à votre auditoire au cours de votre présentation.

Mensonge n°1 : vos slides ont de l'importance

Oui, mais non. Vos slides n'ont pas réellement d'importance. Si votre présentation est mal conçue et mal présentée, le "décor" n'a pas d'importance. C'est comme dans un restaurant : une belle vaisselle ne masquera jamais la mauvaise qualité des plats ou leur mauvaise exécution.
Si vous ennuyez votre auditoire, il ne va pas vous prêter attention parce que vous lui montrez de jolies images. Ce serait vraiment le tenir en très basse estime, au point de mépriser le caractère précieux de son temps.
Vous seriez alors en train de vous raconter une histoire à vous-même, et il n'est jamais bon, lorsque l'on fait une présentation publique, de fonctionner en circuit fermé.

Mensonge n°2 : vos slides sont une référence pour le public

Si c'était le cas, pour qui vous prenez-vous pour avoir convoqué toutes ces personnes venues vous écouter ? Alors qu'il aurait visiblement suffi de leur envoyer le diaporama par email ou de l'avoir déposé pour lecture sur un intranet ou un extranet...
Oui, si vos slides sont des documents de référence, cela signifie que votre présentation orale est superflue et que vous faites donc perdre leur temps aux membres de votre public.
Des slides doivent être incompréhensibles pour qui n'a pas assisté à la présentation, car il ne s'agit que d'aides visuelles pour l'orateur, et, éventuellement, de supports de notes pour l'auditoire. Bon, les concepts clés peuvent tout de même y figurer, ou alors, vous pouvez leur remettre un document récapitulatif à la fin de votre discours.

Mensonge n°3 : préparez le plan de votre présentation pour ne pas risquer de perdre le fil en cours de route

C'est le plus sûr moyen de perdre le fil, justement... Imaginez que vous oubliez une ligne, un paragraphe de votre plan. Il y a de quoi paniquer, parce que, forcément, vous serez tenté de rattraper le coup, en risquant par la même occasion d'oublier d'autres parties de votre présentation pour finir dans le chaos complet. Et puis, pensez-vous vraiment que vous arriverez à être à la fois attentif à votre document-plan et à votre public ?
Si vous faites un plan, utilisez-le uniquement pour préparer votre présentation. Ne l'emmenez surtout pas avec vous sur la scène.

Mensonge n°4 : exercez votre gestuelle

Vous n'êtes pas au théâtre. De manière naturelle, vous bougez quand vous parlez, vous faites des mouvements. Et bien continuez à faire cela pendant votre présentation, soyez normal car c'est une situation normale que de s'exprimer devant un groupe de personnes.

Mensonge n°5 : utilisez les minutes qui vous sont allouées

Ah bon, donc si vous n'avez plus rien à dire, vous meublez ? C'est encore une fois tenir vraiment peu compte du temps précieux de votre public. Votre présentation doit prendre le temps nécessaire, peut-être moins que le temps qui vous a été alloué, et peut-être même plus même si ce n'est pas recommandé.

Mensonge n°6 : votre public n'a pas envie d'être là

S'il n'avait pas envie d'être là, il aurait trouvé une excuse. Par contre, oui, l'envie peut lui passer d'être là, au fur et à mesure que votre présentation devient ennuyeuse. Faites surtout bien comprendre au public que votre présentation ne fait pas partie de celles et que vous n'êtes pas l'un de ces orateurs qui les ont si souvent déçues par le passé.

Mensonge n°7 : faire des pauses rend nerveux

Si une pause entre deux idées vous rend nerveux, c'est que vous étiez déjà très peu sûr de vous et que le moindre éternuement d'un membre du public aurait suffi à vous déstabiliser. Respirer, boire est naturel. Parler à toute vitesse ne l'est pas, non.

Mensonge n°8 : il faut adopter un certain formalisme quand on fait une présentation devant des supérieurs hiérarchiques ou des clients


Vous ne voulez pas mettre un smocking, aussi ? Plus vous serez simple et clair, plus votre message paraîtra effectivement pertinent, incisif, exactement calibré, efficace. L'entreprise a besoin d'efficacité, pas d'effets spéciaux.

Annonces Google