Comment le troc pourrait débarquer en entreprise

Le digital est désormais partout. Une nouvelle économie voit le jour. Il est d'ores et déjà possible de monétiser à peu près tout ce que contiennent nos maisons. Et si cette tendance qui s'affirme chez les particuliers débarquait également dans nos entreprises ?

Louez une parcelle de votre jardin en guise de parking avec Relayrides.com (Turo) ou Parkatmyhouse.com (Just Park). Echangez vos DVDs, vos livres et vos jeux vidéo avec Murfie.com ou Swap.com. Proposez un lit via Airbnp.com ou Crashpadder.com. Louez presque tout ce qui traîne dans votre garage avec Zilok.com. Prêtez vos affaires de sports avec Snapgoods.com ou Neighbourggoods.net. Empruntez des vêtements à vos voisins grâce à i-ella.com ou Threedup.com. Proposez vos compétences en ligne avec Skillshare.com ou Taskrabbit.com. Mettez à disposition une parcelle de votre potager avec Sharedearth.com ou Yardshare.

Vente de ses biens, location, échange ou troc. Peu importe ! Le digital est bien là, derrière toute cette nouvelle économie du quotidien qui se met progressivement en place.

Et si ce qui se profile chez les particuliers venait à prendre corps également dans le monde de l’entreprise ?

L’entreprise de demain ne sera-t-elle pas plus ouverte ? Logée dans un immeuble hébergeant d’autres sociétés avec lesquelles elle échangera tantôt des ramettes de papier contre une licence Dropbox, vendra tantôt son ancien mobilier, qu’elle renouvelle, à l’entreprise du dessous, troquera tantôt deux heures d’un social media manager contre une heure de temps d’un expert-comptable, échangera une imprimante couleur contre un photocopieur, partagera un espace d’hébergement en cloud avec les sociétés voisines, échangera des crédits permettant de visualiser des MOOCs contre des points de fidélité Uber...

L'avenir nous le dira.

Annonces Google