Quel est l’avenir du CV traditionnel ?

Au vu de la popularité des réseaux sociaux professionnels, nous pouvons nous poser la question : quel est l’avenir du CV traditionnel ?

À l’heure actuelle, la question sur la fin du CV traditionnel se pose depuis l’arrivée des réseaux sociaux professionnels permettant de faciliter la recherche d’emploi. L'apparition des réseaux sociaux professionnels au début des années 2000 (LinkedIn, Viadeo ou encore Xing) a été très attendue aussi bien par les candidats que les entreprises. Ces réseaux permettent donc de se créer une sorte de CV / site internet personnel donnant accès à des informations directes.

Cependant, le recours aux réseaux sociaux reste très largement secondaire, également pour le recrutement de cadres. Selon l’étude Sourcing Cadres partagée par l’APEC en 2014, sur les dix moyens utilisés par les recruteurs pour obtenir des candidatures, les réseaux sociaux n’arrivent qu’à la septième position. Les réseaux sociaux sont utilisés par moins d’un quart des recruteurs et sont jugés moins efficaces que les manières traditionnelles de recrutement.

Quels sont les avantages de ces nouveaux CV?

Les réseaux sociaux professionnels offrent premièrement une base de données de CV régulièrement mise à jour aux recruteurs. Ils leur permettent également de rester en contact jusqu’au moment où une opportunité correspond à leurs projets d’évolution professionnelle.

25% des recruteurs (selon une étude TNS Sofres de 2012) vont souvent vérifier la cohérence de ce CV avec des informations disponibles sur Internet. Plus difficile de mentir sur une expérience professionnelle ou un diplôme lorsque le profil est visible par le monde entier ! Les réseaux sociaux en ligne contribuent donc à plus de transparence sur le véritable parcours des candidats.

Le profil diffusé sur un réseau social professionnel se trouve être plus complet : tout d’abord, qui dit réseau social dit partage et donc un maximum d’informations sont inscrites alors qu’elles ne l’auraient sûrement pas été sur un CV rédigé traditionnellement. Le CV en ligne n’a pas de format ou de taille à respecter, les candidats peuvent donc écrire sans contrainte de ne plus avoir de place sur le papier. Le profil sur un réseau social  n’est pas rédigé, ni ciblé pour une offre d’emploi particulière, il est plus global et général à tous.

Du point de vue du candidat, le profil en ligne permet à la fois de tenir au courant son réseau de l'évolution de sa carrière professionnelle et de se rendre visible pour d'éventuelles opportunités sans mener pour autant d'action de recherche active.

Les méthodes traditionnelles privilégiées

On ne peut négliger le fait que l’apparition des réseaux sociaux professionnels modifie la façon dont le recruteur et le chercheur d’emploi entrent en contact. Néanmoins, le CV traditionnel est loin d’être sur le point de disparaître et conserve de nombreux atouts dans le cadre d’un recrutement.

Le CV papier est plus "simple" et reste une base sur laquelle une majorité de candidats ne peut faire l’impasse. Il reste un classique, une habitude qu’un grand nombre de recruteurs n’est pas encore prêt à abandonner. Le CV traditionnel permet de montrer une certaine forme de rigueur et de conscienciosité de la part du candidat qui doit prendre le temps de le rédiger et de la mettre à jour.

Les deux médias se trouvent être, pour le moment, complémentaires, autant du point de vue du recruteur que du candidat. Le CV traditionnel reste à ce jour le principal outil de "self marketing" auprès des employeurs, d’où l’intérêt pour les candidats de le rédiger avec le plus grand soin.

Autour du même sujet

Quel est l’avenir du CV traditionnel ?
Quel est l’avenir du CV traditionnel ?

À l’heure actuelle, la question sur la fin du CV traditionnel se pose depuis l’arrivée des réseaux sociaux professionnels permettant de faciliter la recherche d’emploi. L'apparition des réseaux sociaux professionnels au début des années 2000...