Le e-coaching à l’heure de l’international

Comment s'adresser à l’ensemble de son corps social quand son implantation est mondiale ? Comment assurer un même niveau d’exigence dans les pratiques de formation quand les cultures de ses collaborateurs portent leur singularité ? Comment aligner l’entreprise autour de standards partagés ?

Ces trois questions, le nombre n’étant pas exhaustif, résument assez bien les défis que rencontrent aujourd’hui les responsables des ressources humaines d’organisation à dimension mondiale.

L’enjeu est de taille, car il s’inscrit au cœur de la performance économique de l’entreprise, et parce qu’il est l’un des garants des réussites des plans de transformations. Car, transformer une entreprise, ce ne peut être uniquement parler de business model ou de marges, ce ne peut pleinement s’envisager qu’avec le concours du capital humain, des forces vives du corps social.

Et c’est là que la révolution digitale prend tout son sens. Il ne s’agit pas de process ou de facilité d’usage, mais d’une véritable bascule au service du développement des talents. Le e-coaching, c’est une assurance, celle de prodiguer à l’ensemble de ses managers, quels que soient leur culture, leur pays, des parcours d’accompagnement sur mesure, répondant aux enjeux réels de l’organisation. C’est une approche alliant standards mondiaux, définis pour l’ensemble d’un groupe, et ajustements locaux, pour coller au plus près des spécificités culturelles du salarié.

Rappelons que le e-coaching ne peut en aucun s’apparenter à un coaching au rabais, mais bien à un enrichissement, par la force des outils numériques, des pratiques. Bien évidemment, avoir la prétention d’adresser mondialement des pratiques de e-coaching passe par la force d’un réseau de coachs partageant les mêmes process et les mêmes méthodologies. Ce réseau agit comme un véritable garant d’unicité des pratiques.

Aujourd’hui, une entreprise leader ne peut être que mondiale. Les accélérations et fractures numériques ont complètement bouleversé les périmètres, les échelles, les repères. Dès lors, la cohésion doit être plus que jamais au cœur des plans de développement, et ce même si ces retombées business sont a priori plus difficiles à quantifier dans une logique de simples KPI.

Transformer, c’est aussi et peut être surtout, faire grandir son corps social. Le e-coaching, déployé à l’international, est plus que jamais une réponse à ce défi.

Autour du même sujet

Le e-coaching à l’heure de l’international
Le e-coaching à l’heure de l’international

Ces trois questions, le nombre n’étant pas exhaustif, résument assez bien les défis que rencontrent aujourd’hui les responsables des ressources humaines d’organisation à dimension mondiale.L’enjeu est de taille, car il s’inscrit au cœur de la...

Annonces Google