Plus de femmes dans les STEM (science, technologie, ingénierie et mathématiques)

Actuellement avec les progrès technologiques et la transformation numérique dans la plupart des secteurs économiques, de nombreux emplois changent et de nouveaux profils professionnels apparaissent. Leur point commun : ils ont généralement besoin d'une formation dans les domaines spécifiques appelés "STEM" (science, technologie, ingénierie et mathématiques).

Actuellement, avec les progrès technologiques et la transformation numérique dans la plupart des secteurs économiques, de nombreux emplois changent et de nouveaux profils professionnels apparaissent. Leur point commun : ils ont généralement besoin d'une formation dans les domaines spécifiques appelés "STEM" (science, technologie, ingénierie et mathématiques).

En France, on s'attend à ce que ces domaines aient un grand avenir sur le marché du travail. D’après France Stratégie, les secteurs les plus prometteurs quant à la créations d’emplois sont les métiers liés à l’intelligence artificielle et au secteur du numérique. Le MIT a dressé une liste des métiers émergents qui pourront employer de nombreuses personnes. Dans cette liste on retrouve les métiers liés aux énergies renouvelables, les ingénieurs et notamment en intelligence artificielle ou encore les développeurs informatique.

En effet, tous ces métiers sont des profils très demandés avec des salaires élevés. En 2015, le deuxième domaine d’études le plus courant était l’ingénierie, l’industrie de la transformation et la construction, qui englobait 15,8 % de tous les étudiants de l’enseignement supérieur. Dans ce domaine, près de trois quarts (74 %) des étudiants étaient des hommes. De plus, selon la Fondation américaine pour la science, même si les femmes représentaient 57 % des diplômés de STEM de premier cycle en 2016, il y a encore des différences notables entre les disciplines. En effet, les femmes sont majoritaires en sciences sociales, médicales et naturelles, mais sont moins de 20 % dans les filières informatiques et ingénierie.

Dans ce contexte, la présence des femmes dans ces domaines devient essentielle pour réduire l'écart entre les sexes sur le marché du travail ; mais pourquoi la représentation des femmes dans ces emplois et ces études est-elle encore particulièrement faible ?

Selon un rapport de l’UNESCO, seulement 35 % des étudiants en études supérieurs dans les domaines liés aux STEM sont des étudiantes. Traditionnellement, nous avons tendance à penser qu'il s'agit de qualités liées au genre, ce qui signifierait que ces métiers exigent des compétences auxquelles les femmes ne sont pas particulièrement attachées. Cependant, un rapport réalisé par l'Université Stanford a démantelé ces mythes et a directement mis en lumière le système scolaire, le système de notation et les stéréotypes sociaux comme en étant la cause.

Peut-être, le manque général de reconnaissance des grandes femmes scientifiques dans ces domaines et les stéréotypes sociaux ont conduit les femmes à opter pour d'autres professions. Pour éviter ces stéréotypes, si présents dans les médias, les films et, plus généralement, dans la société, le rôle de l'éducation est essentiel et primordial  dès l'enfance. D'autre part, de nos jours, les possibilités offertes par les nouvelles technologies pour apprendre dans ces domaines sont vastes. Par exemple, toute femme peut ré-orienter son avenir professionnel en se formant au codage, en analyse de données, en intelligence artificielle, en développement d'applications... grâce à des plateformes d'e-learning. Mais en se donnant également les moyens d’enseigner sur ces plateformes et pourquoi pas devenir des modèles et une source d'inspiration.

Autour du même sujet

Plus de femmes dans les STEM (science, technologie, ingénierie et mathématiques)
Plus de femmes dans les STEM (science, technologie, ingénierie et mathématiques)

Actuellement, avec les progrès technologiques et la transformation numérique dans la plupart des secteurs économiques, de nombreux emplois changent et de nouveaux profils professionnels apparaissent. Leur point commun : ils ont généralement besoin...