Libérer la parole des employés pour booster la créativité

Seuls 6% des salariés français se sentiraient impliqués dans leur travail, plaçant la France à l’avant dernier rang du classement en Europe de l’Ouest. Des modes de travail jugés trop rigides, un manque de reconnaissance de la part de la direction ou encore des difficultés à s’exprimer, expliquent ce désengagement prononcé des salariés dans les entreprises françaises.

La définition du rôle de chacun et l’implication de chaque collaborateur est devenu un point clé pour les organisations. La société évolue et avec elle l’entreprise. Les employés, toujours plus connectés, sont à la recherche de plus d’autonomie, d’agilité dans le temps et l’espace et attendent que l’entreprise considère autant sa voix que celle de ses supérieurs hiérarchiques. 

C’est pour cela que les directions multiplient les initiatives pour basculer petit à petit d’une organisation traditionnelle hiérarchique, "top down", à un fonctionnement plus collaboratif pour valoriser "l’intelligence collective", nécessaire pour rester agile et compétitif.  

Valoriser l’intelligence collective c’est aussi engager les collaborateurs en redonnant du sens à leur rôle, en leur offrant l’agilité dont ils ont besoin pour s’épanouir au sein de l’entreprise et booster leur implication. Les ressources humaines et le top management encensent désormais ces concepts où les employés coopèrent, échangent, et font profiter les équipes de leurs compétences, parfois méconnues. Il s’agit avant tout de remettre de l’humain dans les processus de travail pour révolutionner les méthodes.  

La technologie est l’une des solutions pour améliorer l’engagement des collaborateurs, à condition qu’elle soit utilisée dans le cadre d’une véritable stratégie du changement des méthodes travail au sein de l’organisation. C’est notamment le cas pour les outils spécialement développés pour faciliter la collaboration entre les employés et dynamiser des réunions interminables pour tous, sauf pour la seule et unique personne qui prend la parole.  Les organisations de tous types auraient tout à gagner à adopter ces nouveaux outils collaboratifs. Ils permettent de gagner en influx créatif, en réactivité, en agilité et de fluidifier la communication entre collaborateurs.  

Au-delà de faciliter simplement les échanges, ces outils ont la capacité de décloisonner l’entreprise en proposant plus de transversalité à la structure pour garder les collaborateurs engagés et concernés et ainsi améliorer la performance globale.   De nombreuses structures, qu’elles soient privées ou publiques, sont encore marquées par une culture du travail où les projets sont naturellement menés par un manager qui orchestre naturellement le projet et répartit les tâches au sein de l’équipe. Très souvent les idées, la stratégie, sont déjà préétablies par les personnes en charge du projet qui les exposent généralement lors de réunions à sens unique pendant lesquelles les collaborateurs n’ont guère l’occasion de donner leur avis et finissent par en ressortir plus désengagés qu’en arrivant.  


Il ne s’agit ici pas de pointer des manques en matière de productivité mais bien d’engagement. Un collaborateur, notamment parmi les jeunes générations, se sentant pleinement impliqué dans un projet, parce qu’il s’estime valorisé et écouté, sera dans les meilleures conditions pour délivrer un travail qualité et créatif. La clé est d’arriver à redonner du sens au rôle de chacun au sein de l’entreprise ou d’un projet, en mettant un place un véritable travail collaboratif qui tire le meilleur de chacun et de l’intelligence collective. Aujourd’hui, des solutions technologiques dédiées le permettent et il appartient aux organisations de toutes sortes d’en prendre pleinement parti.  
 
Ces outils permettent aux plus timides de s’exprimer plus facilement en réunion, de stimuler la créativité, de récolter les idées de l’audience, de lancer des sondages, et même aux absents d’intervenir rétroactivement sur des réunions passées quand et où ils le souhaitent.  
Ces applications proposent d’améliorer la créativité et la productivité d’un groupe en les affranchissant de l’espace et du temps, pour le plus grand bénéfice de l’entreprise qui peut espérer tirer le meilleur d’un employé plus épanoui dans un groupe et une organisation plus agile.  
 
Ces outils permettent de libérer la parole et la créativité des collaborateurs et ainsi générer de la valeur collective. Mais sans la mise en place d’une stratégie plus globale destinée à changer les processus de travail pour s’adapter aux nouvelles générations, ces outils ne sont qu’une coquille vide. Ils appellent également un changement des méthodes de travail et de collaboration pour non seulement permettre à l’entreprise de dénicher les compétences cachées des employés mais également de les responsabiliser et favoriser leur implication dans les projets. Finalement l’entreprise peut avoir beaucoup à gagner en brisant les modes de travail horizontaux qui apparaissent aujourd’hui obsolètes. Il serait dommage de rater LA bonne idée parce que quelqu’un n’a pas eu l’opportunité de s’exprimer.  

Libérer la parole des employés pour booster la créativité
Libérer la parole des employés pour booster la créativité

La définition du rôle de chacun et l’implication de chaque collaborateur est devenu un point clé pour les organisations. La société évolue et avec elle l’entreprise. Les employés, toujours plus connectés, sont à la recherche de plus d’autonomie,...