Petit traité de changement amical : découvrir ses superpouvoirs

Nous avons des superpouvoirs. N’en ayons pas honte.

Que l’Amérique ait inventé Superman en dit long sur la culture de cette nation, et les aspirations de ses citoyens. Mais le Français, aussi, a des superpouvoirs. Seulement, il l’ignore. 

La fabrique du surhomme

Le psychologue Paul Watzlawick écrit que, sans l’expérience scientifique, l’animal n’aurait pas les talents que découvre le chercheur. L’expérience, qui ne se présente jamais dans la nature, transforme en réalité les potentialités de l’animal, dirait Aristote. 

En ce qui nous concerne, il semble que ce soit la société qui joue ce rôle. Depuis quelques milliers d’années elle nous force à des changements incessants, qui se traduisent, en particulier, par des mutations génétiques. Destruction créatrice ? Tout laisse penser que l’humanité a découvert qu’elle faisait preuve de génie dans les crises. Dennis Meadows, un des rédacteurs du rapport du club de Rome sur les limites à la croissance, dit ainsi que le développement humain est une suite de bulles spéculatives. La prochaine concerne la planète. Ce qui ne tue pas renforce ! se serait exclamé Nietzsche. Voilà pourquoi nous sommes des surhommes ?

Forrest Gump, prototype du surhomme

Pourquoi, alors, ne sommes-nous pas conscients de nos superpouvoirs ? Parce que nous ne les cherchons pas au bon endroit. Nous désirons des talents exceptionnels, inhumains. Ceux de Superman. Or c’est du côté de Forrest Gump qu’il faut regarder. 

Le film "Forrest Gump" montre qu’un simple d’esprit peut réaliser tous les idéaux américains. Ce que l’on croit des défauts fait de lui un champion, un héros, un successful businessman. 

Nos talents les plus exceptionnels sont des talents banals. Et c’est justement parce qu’ils sont banals qu’ils valent cher : on s’en sert sans arrêt. Les champions de tennis, par exemple, ne ratent jamais une balle facile. Est-ce votre cas ? 

Découvrir ses superpouvoirs

La société nous égare, donc. La première étape de découverte de ses superpouvoirs est de fermer nos oreilles à ce qu’elle nous donne en modèle. 

Alors, il existe des techniques pour découvrir ses superpouvoirs. En voici une. Elle consiste à vous poser la question : qu’est-ce qui vous enchante, alors que cela rend fou les autres ? 

Un exemple. Un ami est enchanté par ce qui est interdit. Plus exactement, il ne comprend pas pourquoi ce qui est interdit est interdit. Alors, il enquête. De ce fait, il n’a pas son pareil pour prospecter un compte, ou rechercher des fonds pour une société qui n’en trouve pas. A une époque, il organisait des conférences. Il y avait fait venir ce que la France compte de plus prestigieux : présidents de la République, dirigeants admirés ou virtuoses de l’intellect. Pour cela il se présentait dans des lieux où se trouvaient ces gens illustres. Après l’avoir vu deux ou trois fois, ils se sentaient ses obligés. 

Exploiter ses superpouvoirs

En fait, vos superpouvoirs sont tellement évidents qu’ils sont déjà exploités. Cela vous surprend ? C’est le second paradoxe de cette chronique. 

"A l’origine" est un film qui raconte l’histoire vraie d’un escroc qui bâtit un tronçon d’autoroute. Une région est dévastée par le chômage. La construction d’une autoroute et les emplois qu’elle promettait ont été arrêtés par des écologistes inquiets du sort d’une colonie de scarabées. La population prend l’escroc pour le représentant d’une société de BTP venue relancer les travaux. Il ne connaît rien aux autoroutes, mais il n’a rien à faire pour que les forces nécessaires s’organisent, et passent à l’action. Qui eut dit que des sans grades pouvaient bâtir seuls une autoroute ? Nouvel exemple de superpouvoirs. 

Comme dans cette histoire, nos superpouvoirs sont ce que nous brûlons d’utiliser. A tel point que nous le faisons souvent gratuitement. Ou même, comme ici, en payant pour cela. 

L’économiste Albert Hirschman a étudié la faillite des réformes de l’Amérique latine. Il en a déduit que, pour réussir un changement, il fallait "y croire". Il en est peut être de même avec vos superpouvoirs. Ce qui compte est de croire à leur existence, et de les faire valoir. La véritable force de Superman ? 

Petit traité de changement amical : découvrir ses superpouvoirs
Petit traité de changement amical : découvrir ses superpouvoirs

Que l’Amérique ait inventé Superman en dit long sur la culture de cette nation, et les aspirations de ses citoyens. Mais le Français, aussi, a des superpouvoirs. Seulement, il l’ignore.  La fabrique du surhomme Le psychologue Paul Watzlawick écrit...