Les salariés s'autocensurent au bureau

La moitié des salariés européens avouent adopter un comportement différent selon s'ils sont chez eux ou au travail. C'est ce que révèle une enquête d'OPP, organisme spécialisé dans les questionnaires psychométriques. Cette proportion monte à 64 % au Royaume-Uni, contre 46 % en France. Parmi les aspects de leur personnalité que les salariés gomment, on retrouve principalement l'humour et l'inclination à discuter. Au contraire, ils accentuent particulièrement leur esprit de coopération. Un tel va-et-vient est coûteux en terme d'énergie : 35 % trouvent cette adaptation éprouvante et 28 % la qualifient même de stressante. Cela commence dès l'entretien d'embauche, lors duquel un tiers des répondants assurent jouer un rôle pour "coller" aux attentes de l'employeur.

Europe

Annonces Google