Paris est la 9e ville la plus chère d'Europe pour les expatriés

Selon une étude menée par ECA international, Paris se situe en 9e position des villes les plus chères d'Europe, derrière Helsinki, Stavanger, Berne, Bâle, Zurich, Genève, Oslo et Copenhague. Réalisée à partir d'un panier moyen composé de biens de consommation et services communément consommés par les expatriés, l'étude compare le niveau des prix dans plus de 370 villes et lieux du monde. Dans l'Union européenne, Copenhague est donc la ville la plus chère pour les expatriés, devant Oslo qui figurait en tête du classement en juin 2008. L'affaiblissement de la couronne norvégienne provoquée par la chute des prix du pétrole et le contexte économique expliquent ce changement.

La dépréciation du rouble face à l'euro, couplée à la baisse des prix du pétrole ont les mêmes conséquences pour Moscou qui descend au classement (en 12e position). Les villes suisses, ainsi qu'Helsinki, Paris, Berlin et Vienne sont aujourd'hui plus coûteuses que la capitale russe pour les expatriés. La faiblesse de la livre sterling a provoqué une baisse des prix pour les visiteurs au Royaume-Uni ; Londres (37e) se retrouve mois onéreuse que de nombreuses villes d'Europe de l'Ouest et des Etats-Unis ou que de Lyon. C'est Minsk, la capitale biélorusse qui ferme la marche en Europe : les prix des biens et services y sont presque moitié moins élevés qu'à Copenhague. En France, Paris demeure la ville la plus chère suivie de Strasbourg (13e), Lyon (23e) et Toulouse (25e).

Au niveau mondial, c'est Luanda, en Angola, qui prend la tête du classement des villes les plus chères, devant Tokyo. Ce surprenant constat s'explique par la rareté de certains articles et de certaines marques. La difficulté d'approvisionnement les rend beaucoup plus onéreux. Paris est au 15e rang.  A noter que cette année, les bouleversements des cours de certaines devises ont profondément affecté le classement. Ainsi, Séoul, qui se trouvait en tête du classement il y a deux ans, pointe à la 101e place du classement mondial.

Annonces Google