Arrco-Agirc : les syndicats rejettent un départ à la retraite à 61 ans

La négociation sur les régimes complémentaires de retraites Agirc et Arrco se trouve dans une voie sans issue. Le Medef propose de repousser à 61 ans, d'ici 2014, l'âge de départ à la retraite à taux plein, en échange du maintien du rendement des régimes. Une mesure qui paraît indispensable à l'organisation patronale puisque les comptes de l'Agirc et l'Arrco vont tomber pour la première année dans le rouge. Le Medef estime que les réserves devraient être épuisées d'ici 2014-2015. Alors qu'elles sont supposées prendre fin d'ici moins de trois semaines, les négociations sont dans l'impasse puisque les syndicats refusent catégoriquement cette mesure. Le Medef a accepté de faire quelques concessions : une revalorisation des cotisations salariales et patronales et une égalisation de rendement des deux régimes (l'Arrco est actuellement plus faible). Des propositions jugées sévèrement par les syndicats qui refusent d'agir sur les paramètres d'âge ou de durée de cotisation sans concertation avec les pouvoirs publics (CFDT). Un prochain rendez-vous est prévu le 23 mars et, si nécessaire, le 31 mars afin de trouver une porte de sortie.

Agirc / Arrco

Annonces Google