6 salariés sur 10 espèrent une mobilité professionnelle

61% des salariés souhaitent vivre une mobilité professionnelle dans les deux prochaines années, indique un sondage TNS Sofres pour le Conseil d'orientation pour l'emploi (COE). Parmi eux, 31% ont déjà vécu une mobilité professionnelle au cours des cinq dernières années. "Seulement un quart des salariés n'ont pas vécu de mobilité au cours de cette période et ne souhaitent pas en vivre dans les 2 prochaines années", selon l'étude. 
46% des salariés du privé âgés de plus de 30 ans ont connu au moins une mobilité professionnelle. A noter que les femmes sont plus mobiles que les hommes (49 % contre 45 %), et que les cadres et professions intermédiaires sont plus mobiles que les ouvriers et employés. Par ailleurs, 45 % de ces mobilités s'accompagnent d'un changement de métier, 24 % d'une promotion et 15 % d'un changement de lieu de résidence.
En outre, 44 % des changements vécus ont été initiés par les salariés. "Les mobilités initiées par les entreprises se répartissent quant à elles également entre les mobilités proposées et acceptées par les salariés et les mobilités contraintes (28 %)", note l'étude. Les principaux moteurs des salariés du privé ayant souhaité leur dernière mobilité sont : une meilleure rémunération (cité dans 53 % des cas), des meilleures conditions de travail (39 %) et l'intérêt du nouveau poste (38 %). Enfin, 88 % des salariés qui ont vécu une mobilité professionnelle au cours des cinq dernières années en sont satisfaits. La tendance observée est identique pour les mobilités contraintes : "71 % des salariés qui ont été contraints se déclarent aujourd'hui globalement satisfaits d'avoir connu ce changement professionnel", selon l'enquête.

Autour du même sujet

Annonces Google