Le patronat planche sur une fusion du CIF et du DIF

Le 16 décembre s'est déroulé le quatrième round de la négociation sur la formation professionnelle avec, au cœur des débats, le CIF (congé individuel de formation) et le DIF (droit individuel à la formation). La surprise est venue du côté patronal avec la proposition de fusionner ces deux outils de formation au sein d'un dispositif unique dénommé "Droit personnel à la formation", une idée portée à l'origine par la CGPME. Ce système bénéficierait aux salariés comme à certains chômeurs. Les syndicats, très sensibles à la question de la formation et particulièrement attachés au CIF, qui a l'avantage de permettre d'entreprendre des formations longues, ont refusé la proposition. Pour la CFDT, ces deux dispositifs sont de nature très différente et le DIF a encore besoin de temps pour s'imposer. Le débat sur la proposition du patronat a laissé de côté certains points de la négociation pourtant cruciaux, tels que le DIF-CDD ou la portabilité du DIF.

Annonces Google