Les sites carrières changent pour séduire les candidats

Les sites carrières changent pour séduire les candidats Offres d'emploi, bien sûr, mais aussi présentation des métiers, conseils aux candidats... Les employeurs repensent leurs sites de recrutement pour attirer les bons profils.

Les candidats changent, les entreprises s'adaptent. Voilà déjà quelques années que les grands groupes se sont dotés de sites dédiés au recrutement. Mais le temps où ils se contentaient de présenter les dernières offres d'emploi publiées semble bien loin. Désormais, les sites carrières, outil indispensable de la marque employeur, fourmillent d'éditos, de vidéos et de réseaux sociaux.

"De plus en plus, ces sites cherchent à rendre chaque internaute unique"

Objectif de cette démarche : attirer les meilleurs candidats vers les bons postes. "Au sein du groupe Crédit agricole SA, nous n'avons pas de problème de candidatures : nous recevons beaucoup de CV, sourit Juliette Lazeras, chargée de communication qui a suivi le projet du nouveau site carrières de la banque. Nous essayons en revanche d'orienter les meilleurs talents vers les postes que l'on cherche à pourvoir."

Pour cela, le site propose par exemple une fonction "S'orienter" qui prend le candidat par la main pour le conduire vers des métiers qui lui correspondent, idéalement ceux qui embauchent, baptisés "métiers phares".

casa
Le nouveau site carrières du groupe Crédit agricole SA. © Capture d'écran Casa

La personnalisation, c'est d'ailleurs l'une des tendances qui affectent les sites carrières. Les grandes entreprises opèrent sur d'innombrables métiers et les candidats potentiels sont extrêmement variés. Et, en termes de recrutement, leurs attentes divergent.

"De plus en plus, ces sites cherchent à rendre chaque internaute unique, indique Héloïse Lemeillet, associée au cabinet de Conseil RH Althéa. Selon qu'il soit stagiaire, jeune diplômé ou salarié expérimenté, il sera immédiatement dirigé vers ce qui l'intéresse." De même, les types de contenus peuvent varier selon la profession présentée (les cours de bourse pour les traders, etc.).

Transparence

Pour répondre à la curiosité des candidats, les entreprises acceptent aussi de livrer de plus en plus d'informations. Les métiers sont présentés en détail, à l'aide de vidéos et de témoignages. Les perspectives d'évolution au-delà du poste visé sont précisées et des conseils pour réussir les entretiens d'embauche ou les tests de recrutement sont régulièrement livrés afin d'orienter les candidats dans le processus, en particulier les plus jeunes. Des recruteurs qui vous aident à être recrutés, les entreprises ont vraiment fait du chemin.

"Les questions de salaire, de RTT ou d'avantages seront soulevées en entretien. Dès lors, autant y répondre sur le site"

Mieux, certains tabous bien français semblent désormais brisés. Les questions de rémunérations, les modalités d'intégration dans l'entreprise ou encore les avantages sociaux font leur apparition. "La transparence fait partie des nouveautés de 2013, confirme Héloïse Lemeillet, qui a analysé les sites carrières du Cac 40 pour réaliser l'étude HR Idea. Alors qu'elles n'auraient jamais été posées il y a 15 ans, les questions de salaire, de RTT ou d'avantages seront de toutes façons soulevées en entretien par les candidats de la génération Y. Dès lors, autant y répondre sur le site."

Mobilité et réseaux sociaux

A l'instar de tous les sites web, les portails des entreprises consacrés au recrutement doivent aussi s'adapter aux évolutions des usages sur Internet. Les réseaux sociaux d'abord. "Sur le site, nous avons ajouté des fonctionnalités Twitter, Facebook, LinkedIn... sur toutes nos pages, explique Juliette Lazeras de Crédit agricole SA. Ces réseaux sociaux offrent une porte ouverte supplémentaire aux candidats." A condition, bien entendu, d'avoir des équipes qui animent ces profils et répondent aux internautes.

Les smartphones et les tablettes, ensuite : les sites mobiles, les applis iPhone ou Android ou le responsive design (un même site lisible par tous les supports) se développent pour favoriser le recrutement mobile.

Offres d'emploi

Et les offres d'emploi dans tout cela ? Personne ne les oublie. Ni les entreprises, ni les candidats. "8 à 9 internautes sur 10 se rendent directement sur le moteur de recherche des offres", précise Juliette Lazeras. C'est pourquoi les sites carrières facilitent au maximum la navigation vers ces pages et raccourcissent les processus de candidature. Car, malgré toute ces évolutions, une chose ne changent pas : répondre à une offre d'emploi constitue toujours la finalité première de ces sites.

Recrutement / Carrière

Annonces Google