Conserver un bon équilibre

A la rentrée, vous étiez gonflé à bloc, vous avez tenu un rythme d'enfer, enchaîné réunions, journées à rallonge... Mais désormais, vous avez la sensation que tout s'emballe et que vous n'arrivez plus à suivre.

Le bon réflexe : commencez par écouter ces signes avant-coureurs. Rien ne sert de courir après ce rythme intenable, vous allez vous épuiser en vain. "Vous manquez de dynamisme ? Acceptez-le, ne vous culpabilisez pas, il ne s'agit pas de fainéantise. Lorsque l'on travaille dur, on a besoin de recharger ses batteries", assure Nicole Pierre, auteur du livre "Retrouver et développer son énergie vitale".

Aménagez-vous de brèves plages de repos, de calme, de détente au cours de la journée et le week-end. Pensez aux bénéfices de la "pause parking", la sieste de 20 mn dans sa voiture, ou d'un simple tour dehors. Et attention au cercle vicieux de la fatigue que l'on n'écoute pas, se transformant progressivement en anxiété qu'il est difficile d'apaiser.

Suggestions de contenus