Encore plus de eSport pour 2018 !

Le sport virtuel, clavier ou manette en main, est devenu un phénomène mondial, avec toujours plus de pratiquants, de spectateurs et d’enjeux économiques. L’année 2017 a été marquée par un réel ancrage de l'engouement pour le eSport, tant du côté des diffuseurs, que des clubs et des annonceurs.

En effet, on peut relever un bon nombre d’évolutions : Ø  Le 9 mai 2017, deux décrets sont intervenus pour reconnaître le statut du eSportif.

Ø  Les clubs de Football se sont eux aussi emparés de ce phénomène avec pour exemple la collaboration par le PSG ou l’AS Monaco avec plusieurs champions de eSport.

Ø  La célèbre chaîne de sport américaine ESPN diffuse de plus en plus de programmes et de rencontres de eSport.

Nous sommes en mesure de penser que le esport ne va qu’évoluer favorablement dans un contexte où l’année 2018 va être l’année du développement encore plus présent des vidéos, du live streaming et des contenus verticaux (comme ceux de Snapchat).

Le eSport aura donc toute sa place ; d’ailleurs 2018 commence fort :

Ø  Un accord entre la société américaine de développement et d’édition de jeux vidéo Blizzard et la plateforme de streaming Twitch sur la diffusion de l’Overwatch League a été conclu mi janvier 2018.

Ø  Intel a décidé d’organiser à PyeongChang un tournoi de eSport en amont de l’ouverture des Jeux Olympiques d’hiver.

En France, l'évènement de la rentrée, c’est la naissance le 10 janvier 2018 de la première chaîne TV entièrement consacrée au eSport : la chaîne ES1, dûment validée par le CSA.

Auparavant, il était possible de regarder du eSport sur les plateformes de streaming, par des vidéos sur internet ou encore sur quelques  émissions à la télévision. Aujourd’hui, il est possible de regarder du eSport en continu sur une chaîne dédiée.

Le CSA s'est prononcé pour la première fois sur la place de la publicité et des sponsors dans ces programmes TV, le eSport n'étant pas considéré comme un sport par le CSA.

Le CSA a décidé pour la première fois d’adapter les règles de diffusion des publicités pour les programmes de sport à d’autres programmes, et donc que les marques sur les maillots des « gamers » ou autour de l’évènement peuvent être diffusées au même titre que le sport.

Le CSA va garder un œil attentif sur cette nouvelle chaîne notamment au regard de la norme PEGI (classification par âge est un système destiné à garantir un étiquetage clair des contenus de loisirs) et des règles relatives au parrainage et à la publicité clandestine.

Quels sont alors les enjeux juridiques que vont impliquer le eSport ?

Ø  Le clearing des droits auprès des éditeurs de jeux est dores et déjà un enjeu majeur.

Ø  L’acquisition des droits de diffusion des tournois et compétitions de eSport.

Ø  La gestion des produits dérivés et la billetterie, etc...

Il ne fait donc pas de doute que le eSport sera au cœur de l’année 2018, à la condition que chacun y trouve son modèle économique...

En collaboration avec Mr Steve Outmezguine, Juriste.

Intel / Streaming

Annonces Google